Gloire à Dieu Babanzanga vit et travaille à Kinshasa. Artiste visuel, fils de feu Bababanzangako Benoit, l’un des artistes de la première génération des artistes congolais de l’Académie des Beaux-arts de Kinshasa. Il est né en 1988, dans la même ville-capitale, et a fait toutes ses études à l’Académie des Beaux-arts, autant que son père. En 2006, il obtient son diplôme d’État (Baccalauréat), en Art plastique/Peinture, à l’Institut des Beaux-arts de Kinshasa et il s’est fait gradué, en 2009, en Peinture à l’ABA ; puis licencié (Bac+5) en 2011, dans la même institution, en Peinture.

 

Les couleurs et motifs présents dans l’œuvre de Babanzanga rendent hommage à l’héritage visuel des tribus Kongo, Luba, Pende et Kuba du Congo, ainsi que des Masaï du Kenya et de Tanzanie. De ces références ancestrales, il tire de nouveaux motifs dont il laisse l’interprétation libre au spectateur, notamment par le biais de sa réinterprétation des balafres au visage, symbole traditionnel d’appartenance tribale à travers plusieurs ethnies sur le continent. Sa focalisation sur le visage provient de la notion existentielle qui voit le visage et le regard comme des fenêtres vers la beauté intérieure de l’individu. C’est encore et toujours la beauté qu’il cherche en utilisant essentiellement des visages d’enfants et de jeunes filles, à ses yeux symboles d’amour et de renaissance.