Le magazine P54 est un espace de découverte, d’apprentissage et de dialogue sur l’art moderne et contemporain de l’Afrique et de sa diaspora. À travers des articles, des interviews, des reportages, des vidéos, des expositions et des expériences, la communauté Pavillon 54 apprendra, s'informera et s'impliquera dans l'actualité du monde de l'art africain.

  • Guide pour acheter de l'art africain aux enchères

    Si vous êtes nouveau dans le monde de l'art, vous savez peut-être déjà que deux principaux moyens d'acquérir de l'art sont les galeries et les maisons de vente aux enchères. Peut-être connaissez-vous quelques-uns des noms internationaux célèbres : Sotheby's, Christie's... Mais entrer dans l'arène des maisons de ventes aux enchères peut être intimidant, surtout pour les nouveaux collectionneurs. Pavillon54 détaille 6 manières de se lancer facilement dans le marché des enchères, et quels trucs et astuces à connaître.

  • Saint-Etienne Yeanzi's Studio, 2021.
    Saint-Etienne Yeanzi's Studio, 2021.

    Pavillon 54 a eu l'opportunité de discuter avec l'artiste Saint-Etienne Yéanzi. Né en 1988, il a été diplômé en peinture et en photographie du Lycée d'Enseignement Artistique de Cocody, Abidjan, et de l'École Nationale des Beaux-Arts d'Abidjan en 2012.  

    Amateur de Street Art, Yéanzi a travaillé comme portraitiste sur comission pendant 10 ans. Depuis 2013, il s'est concentré sur son travail personnel, qui consiste à l'utilisation de plastique fondu. Comme beaucoup d'autres artistes africains, ce n'est pas avec le désir d'apparaître comme un artiste "écolo" qu'il a commencé à créer ces œuvres, mais plutôt avec le désir de mettre en valeur les objects du quotidien dans sa culture et d'exposer une opinion engagée sur le capitalisme, le colonialisme, et le consumérisme sur le continent africain. Visionnez la vidéo de l'interview.

  • Metarif, une vidéo surréaliste de 46,5 Mo réalisée par l'artiste numérique mystérieux Pak,
    Metarif, une vidéo surréaliste de 46,5 Mo réalisée par l'artiste numérique mystérieux Pak,

    Si vous êtes amateur d'art, vous avez très probablement rencontré le terme « NFT » au cours des derniers mois. De la vente record chez Christie's de l'œuvre de Beeple Everydays: The First 5000 Days – la première œuvre d'art purement numérique proposée par la prestigieuse maison de vente aux enchères, vendue 69 millions de dollars – aux artistes indépendants qui s'extasient sur la tendance, le sujet il y a beaucoup de bruit autour de ce sujet notoire. L'équipe de Pavillon54 a compilé certaines des questions les plus courantes concernant les NFTs afin de fournir nos réponses les plus claires et les plus concises. Lisez la suite pour tout savoir sur ce phénomène du monde de l'art qui a fait l'objet d'une telle couverture médiatique ces derniers mois, et pourquoi il pourrait changer la donne pour le marché de l'art africain.

  • Les textiles Kuba

    leur histoire et la technique fascinante pour les fabriquer
    Congolese Kuba dancers in their full regalia | Credits-Forbes Africa
    Congolese Kuba dancers in their full regalia | Credits-Forbes Africa

    Les textiles Kuba sont originaires du 17ème siècle dans le royaume Kuba d'Afrique centrale, dans l'actuelle République Démocratique du Congo, anciennement le Zaïre. Ils sont uniques grâce leur élaboration et la complexité de leur conception et leur qualité décorative. La plupart des textiles sont une variation de pièces rectangulaires ou carrées de fibres de feuilles de palmier tissées, rehaussées de motifs géométriques exécutés en broderie linéaire et d'autres points, qui sont coupés pour former des surfaces de poils ressemblant à du velours. Les femmes sont chargées de transformer le tissu de raphia en diverses formes de textiles, notamment des jupes de cérémonie, en tissus d'hommage en « velours », ou en coiffes.

  • L'école de peinture populaire du Zaïre

    Lumière sur les mouvements d'art moderne et contemporain africains.
    Chéri Samba, ‘Réorganisation’ (2002) © RMCA
    Chéri Samba, ‘Réorganisation’ (2002) © RMCA

    L'influence du colonialisme sur l'art africain a été, pendant de nombreuses années, un obstacle à l'interprétation de l'histoire de l'art propre au continent. Dans cette série, nous voulons examiner les expressions créatives indépendantes qui s'inscrivent dans chacune des cultures nationales, des histoires et des contextes socio-politiques de l'Afrique, avec leurs propres styles et mouvements artistiques.

  • Ayana V. Jackson 'Black Rice' (2019)
    Ayana V. Jackson 'Black Rice' (2019)

    Que recouvre aujourd'hui la notion d'"art contemporain africain" ? Nous avons déjà publié un article sur le sujet, mais nous vous invitons maintenant à considérer cette question d'une perspective socio-culturelle et collective. Quels sont les enjeux du fait d’examiner et de penser les pratiques artistiques contemporaines à travers ces concepts ? Soumise à des critiques pertinentes, cette notion identifie toujours un large ensemble de pratiques qui ont en commun leur souci de transcender le (danger d'une) histoire unique de l'"Afrique" aussi ancrée dans la culture populaire, et de modifier le récit de l'histoire de l'art. L'art contemporain africain a toujours été en phase avec son époque, évoluant parallèlement aux appels à l'émancipation provenant d'une génération post-coloniale, refusant d'être définie par le poids de l'héritage colonial ou examinée à travers des grilles de lectures coloniales. En tant que tel, l’art contemporain africain est en constante évolution et reflète les espoirs et les scénarios d'une communauté créative en relation avec l'Afrique et sa diaspora.

  • Amy Morton at Morton Fine Art gallery
    Amy Morton at Morton Fine Art gallery

    En tant que plateforme digitale polyvalente et communauté mondiale unique pour l'art d'Afrique et de la diaspora, Pavillon54 cherche toujours à établir des partenariats fructueux avec des artistes, des conservateurs, des collectionneurs et des galeries. Il était donc tout naturel que, pour la prochaine étape de notre développement, nous nous associons à certaines des galeries internationales les plus passionnantes, spécialisées dans l'art africain contemporain et partageant notre vision du marché de l'art africain.

  • 'Dreaming of Identity' de Kojo Marfo

    des œuvres qui créent un lien avec les gens, qui sont un symbole auquel chacun peut s’identifier
    Solo exhibition "Dreaming of Identity' at JD Malat Gallery - from June 10th to July 17th
    Solo exhibition "Dreaming of Identity' at JD Malat Gallery - from June 10th to July 17th

    With his first solo UK exhibition ‘Dreaming of Identity’ at JD Malat gallery, London, Kojo Marfo (b. 1980) explores the theme of identity through his own experience of migration. The artist depicts human figures with references from Africa, representing his roots in Ghana and Akan’s culture, and from the Western world - representing his travel to New York in the 1990s and his life based in London from 1999.

  • © Les Johannesburg Station Panels à la Rupert Art Foundation by JH Pierneef
    © Les Johannesburg Station Panels à la Rupert Art Foundation by JH Pierneef

    S'orienter dans l'Histoire de l'art d'un continent aussi complexe, multiforme et multiculturel que l'Afrique, surtout si l'on vient de s'y passionner, peut s’avérer être un vrai labyrinthe. Mais pas de soucis, nous sommes là pour vous aider. Gardez un œil sur notre série des « artistes à connaître ou à suivre » dans chaque pays, et bientôt vous aurez l’air d’un expert !


    L'Afrique du Sud a toujours été l'un des marchés de l'art les mieux établis du continent. Aujourd'hui, le pays ne cesse de s'enrichir d'artistes émergents et possède une scène animée de galeries, d'espaces d'exposition, de foires d'art et de maisons de vente aux enchères. Mais qu'en est-il de ses racines artistiques ? De l'art colonial, où les artistes blancs sud-africains dépeignaient ce qui était considéré comme le "Nouveau Monde", en passant par le 20ème siècle et l'impact des formes africaines, jusqu'à l'émergence des artistes noirs, l'Histoire de l'art sud-africain est certainement complexe et à multiples facettes, comme le pays lui-même.

  • À la rencontre de Greatjoy, un “expressionniste contemporain”

    SÉRIE “ARTISTS SPOTLIGHT” – En conversation avec l’artiste
    © Greatjoy dans son studio en Afrique du Sud, 2021
    © Greatjoy dans son studio en Afrique du Sud, 2021

    Pavillon 54 a eu la chance de s'entretenir avec Greatjoy Ndlovu: né en 1993, Greatjoy est un artiste visuel zimbabwéen qui vit et travaille à Johannesburg, en Afrique du Sud. Greatjoy est l'un des artistes émergents les plus intéressants de la scène sud-africaine. Ses peintures dynamiques sont enrichies par des coups de pinceau expressifs, des dessins au graphite et des éclaboussures de couleur. Son sujet est principalement axé sur les êtres humains : leur corps, leur comportement et leurs émotions. Au cours de l'année écoulée, Greatjoy a exploré l'impact de la pandémie sur les êtres humains, sur la société et sur les émotions, et a créé une série d'œuvres, disponibles sur Pavillon 54, portant sur des sujets tels que l'amour, l'affection et la famille.

  • Olanrewaju Tejuoso (Nigéria), Oldies and Goodies, 2016-2018. Vue de l’installation, Dak’Art Biennale 2018 « The Red Hour/A New Humanity » organisée par Simon Njami. Crédit photo : The Sole Adventurer.
    Olanrewaju Tejuoso (Nigéria), Oldies and Goodies, 2016-2018. Vue de l’installation, Dak’Art Biennale 2018 « The Red Hour/A New Humanity » organisée par Simon Njami. Crédit photo : The Sole Adventurer.

    Avec les perspectives de mobilité qui se profilent à l'horizon, les amateurs d'art sont probablement en train d'explorer les possibilités d'embarquer pour un voyage vers de nouvelles destinations artistiques. Biennales, Triennales, les Art Encounters, etc., constituent des rendez-vous incontournables pour ceux qui sont à l'affût des nouvelles tendances et processus créatifs fondamentaux dans l'art contemporain. Alors que l’historique Biennale de Venise consacre de plus en plus de pavillons aux pays africains, les événements artistiques sur le continent ont contribué à l'essor de l'art contemporain africain. Certains sont établis depuis plusieurs années, comme la Biennale Dak'Art ou les Rencontres de Bamako, alors que d'autres sont tout juste en train d’éclore. Ils ne s'inscrivent pas dans la logique de la représentation par pays - comme c'est le cas à la Biennale de Venise - et proposent de nouveaux formats d'expositions et d'échange artistique, surtout en ces temps qui appellent à des cadres de rassemblement et des modèles d’exposition alternatifs. Ces événements et leur multiplicité contribuent à la décentralisation des pôles de légitimation des pratiques artistiques contemporaines.

  • Credits: Nil Gallery, Prince Gyasi 'Dreaming With Attitude' (2021)
    Credits: Nil Gallery, Prince Gyasi 'Dreaming With Attitude' (2021)

    New-York a accueilli deux foires d'art à la fin du printemps :Frieze New York et1-54 New York. Alors que les foires et autres événements artistiques rouvrent progressivement leurs portes au public, une grande partie de la promotion a toujours lieu en ligne. Les « viewings rooms », ou plateformes de visionnage en ligne, et les conférences sont vos co-hôtes de prédilection. Quels ont été les points forts de cette année ?

  • 7 Artistes Nigérians Reconnus Que Vous Devez Connaître

    Lumière sur: la scène artistique au Nigéria
    Ben Enwonwu's 'Christine' on view at Sotheby's on October 12, 2019, in London, England. Tristan Fewings/Getty Images for Sotheby's
    Ben Enwonwu's 'Christine' on view at Sotheby's on October 12, 2019, in London, England. Tristan Fewings/Getty Images for Sotheby's

    Explorer l’Histoire de l’art d’un continent aussi complexe, varié en cultures et à facettes aussi multiples que l’Afrique, en particulier si vous êtes un passionné, peut s’avérer être un vrai labyrinthe. Mais pas de soucis, nous sommes là pour vous aider. Gardez un œil sur notre série des « artistes à connaître ou à suivre » dans chaque pays, et bientôt vous aurez l’air d’un expert !

     

    Au cours de la dernière décennie, la scène artistique du Nigéria a acquis son indépendance et une reconnaissance à l’internationale, donnant lieu à un regain d’intérêt pour l’art moderne et contemporain du pays. Nous listons ici 7 des artistes les plus influents du Nigéria, que vous devez absolument connaître! Cette liste est non-exhaustive et pourait probablement inclure plus d’artistes, mais nous espérons qu’elle vous inspirera à entamer plus de recherches sur cette scène artistique dynamique et en plein essor!

  • Ramesh Shukla's 50 Years United at Art Dubai, 2021, fourni par Art Dubai
    Ramesh Shukla's 50 Years United at Art Dubai, 2021, fourni par Art Dubai

    C’est avec le soufflé coupé que les professionnels et experts du monde de l’art attendent le rapport Art Basel UBS chaque année. Il s’agit du rapport le plus détaillé sur l’industrie de l’art et offre une évaluation complète de la performance du marché de l’année précédente, ce qui donne aux entreprises l’opportunité d’analyser l’état actuel du marché, et de planifier en conséquence pour les années à venir.

     

    Cependant, au vu du niveau de détail pointilleux du rapport, qui couvre les statistiques des marchands d’art, l’activité des sociétés de vente aux enchères, les foires d’art, ventes en ligne, et bien plus, lire l’intégralité du rapport et trouver les informations les plus essentielles peut se trouver être une tâche éprouvante. Nous avons résumé les points à retenir du rapport Art Basel UBS 2021, et avons également souligné les impacts principaux de l’année 2020 sur le marché de l’art africain.

     

  • © Wonderbuhle 'Asikafiki', 2020, Acrylic and metallic paint on canvas, 100 x 100 cm
    © Wonderbuhle 'Asikafiki', 2020, Acrylic and metallic paint on canvas, 100 x 100 cm

    La dernière exposition tenue à la « African Artists’ Foundation » à Lagos, Liminality in Infinite Space, a révélé l’attachement notable de l’art africain contemporain à la figuration et au portrait – accédez au catalogue ici. L’exposition semble avoir deux objectifs. Premièrement, « cette exposition retourne vers des pratiques artistiques plus traditionnelles, telles que la peinture, le collage, la tapisserie et la gravure sur bois ». Deuxièmement, et d’une perspective de représentation, « elle s’écarte intentionnellement des représentations exagérées d’individus noirs en faveur de représentations de partages de moments de vulnérabilité et de moments de joie mondains ». Ce n’est pas surprenant, à une époque ou le corps noir est assujetti à toutes sortes de fixations, de soumissions, d’agressions et de célébrations.

     

    Dans un monde ou le corps noir est constamment instrumentalisé, ou la source d’une multitude de fantasmes, Liminality in Infinite Space révèle le corps noir dans son intimité souveraine.

  • ‘Eclipse of the Scrolls’ - Kristin Hjellegjerde Galerie, Londres © Kristin Hjellegjerde Gallery
    ‘Eclipse of the Scrolls’ - Kristin Hjellegjerde Galerie, Londres © Kristin Hjellegjerde Gallery

     Au Royaume-Uni, tout le monde à hâte de retourner dans les galeries cet avril, au vu de la relaxation des règles du confinement ! Que vous ayez manqué ces expos en décembre, vouliez visiter les nouvelles expositions de la saison ou vouliez juste jeter œil sur ce qu’il se passe en ligne, on a ce qu’il vous faut ! Voici notre liste des expositions d’art contemporain africain à ne pas manquer à Londres!

  • Une des galeries ouverte lors de "First Thursday" an centre ville du Cap © travel.sapeople
    Une des galeries ouverte lors de "First Thursday" an centre ville du Cap © travel.sapeople

    Une des pratiques favorites de l’équipe Pavillon 54 est de visiter et d’explorer la scène artistique de différents pays africains. Ce fut une tache difficile pendant la pandémie globale, cependant nous sommes parvenus à atteindre l’Afrique du Sud récemment, et avons déjà concocté une liste de 7 artistes émergents à suivre en Afrique du Sud. Dans ce nouvel épisode de notre feuilleton sur la scène artistique en Afrique du Sud, nous explorons les 7 meilleures destinations à visiter pour les amateurs d’art.

  • The Investec Cape Town Art Fair 2020
    The Investec Cape Town Art Fair 2020

    ’équipe de Pavillon54 a eu la chance de pouvoir séjourner dans ce pays magnifique, et nous vous présentons sept de ses artistes les plus prometteurs.

  • Collectors Alicia Keys and Kasseem “Swizz Beatz” Dean with paintings by Tschabalala Self © SWIZZ BEATZ
    Collectors Alicia Keys and Kasseem “Swizz Beatz” Dean with paintings by Tschabalala Self © SWIZZ BEATZ

    Vous avez effectué votre recherche, sélectionné des œuvres qui correspondent à votre esthétique et avez officiellement débuté votre collection d’art. Après avoir acquis un certain nombre de peintures, sculptures, photographies ou imprimés, vous devez vous demander: quelle est la meilleure façon de prendre soin de ces œuvres?

  • Victoria Rogers for CULTURED MAGAZINE [1] © CHRIS WAGGONER
    Victoria Rogers for CULTURED MAGAZINE [1] © CHRIS WAGGONER

    L’une des idées préconçues les plus répandues sur la collection d’art est le fait qu’il faille être particulièrement aisée pour s’y consacrer. Cependant, ce n’est absolument pas le cas, étant donné le grand nombre d’artistes émergents et de marchés dédiés à l’investissement dans des œuvres abordables. L’art d’Afrique et de la diaspora en est un exemple, car son marché est toujours en développement. Les collectionneurs peuvent obtenir des œuvres des grande qualité à des prix accessibles, et ainsi non seulement contribuer au développement d’un mouvement artistique formidable, mais aussi ajouter à leur collection une œuvre destinée à prendre en valeur.

    Cela dit, plonger dans le monde de l’art peut s’avérer être une tache gigantesque. Quelles sont les meilleures manières de débuter votre parcours dans le monde de l’art sans vous ruiner, et ou commencer ? Voici nos astuces pour démarrer une collection d’art en faisant attention à votre budget.

  • Asiko - A black life
    Asiko - A black life

    L’Afrique et sa diaspora à travers le globe ont été en contact avec l’art de la photographie dans toute sa complexité. Un outil colonial et ethnographique à l'origine, des photographes tels que Malick Sidibé, Seydou Keïta, Jean Depara, Sanlé Sory, Mama Casset ou James Barnor ont adopté cette forme d’art alors que les indépendances s'établissaient à travers le continent. Considérés comme les précurseurs de la photographie africaine - il faut être prudent avec cette affirmation - ils sont les auteurs d’une œuvre distincte: photographies en noir et blanc,  portraits mis-en-scène, un certain style de documentation. On retrouve dans cette œuvre l'enthousiasme général propre à la période des indépendances, avec ses promesses d'émancipation sociale et individuelle. La popularité de la photographie sur le continent fut accompagnée par l'accès à du matériel de photographie, ainsi qu'à une vaste sélection de produits contemporains.  Ces précurseurs communiquent le ressenti d’une période et d’un contexte historique spécifique -  en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale dans ce cas.

  • Art Styles

    Une introduction aux styles d'art africains populaires
    Amoako Boafo's Aurore Iradukunda, 2020
    Amoako Boafo's Aurore Iradukunda, 2020

    Les historiens de l’art et les artistes d’ascendance africaine ont depuis longtemps mis en évidence les platitudes du terme «art africain». Typiquement, dans le canon de l'histoire de l'art, l'art africain a été réduit à des masques, des figures votives, des armes ou des tapisseries. Cependant, les conservateurs, les historiens de l'art africains et les créateurs se sont battus contre cette vision unidimensionnelle de la production culturelle africaine, dans le but de présenter une scène artistique africaine diversifiée et riche, aussi variée et unique qu'il y a autant de pays sur le continent. 

     

    Ici, au Pavillon54, l'une de nos principales missions est également d'éduquer et de promouvoir l'incroyable assortiment de styles et de techniques artistiques que l'on retrouve dans l'art africain moderne et contemporain. Nous avons mis en évidence sept styles d'art populaires qui sont mondiaux et universels, déjà bien intégrés dans le canon historique de l'art, mais nous le présentons avec une touche africaine unique. Comment les artistes africains modernes et contemporains ont-ils contribué à ces mouvements artistiques populaires et qui en sont les acteurs clés? Continuez à lire pour en savoir plus!

     

  • Art et Pouvoir: créativité artistique et politique africaine et de la diaspora

    Un bref aperçu des réflexions artistiques sur le pouvoir, la protestation et le leadership
    Chemutai Ng'ok's An Ultimatum, 2019 © Ben Westoboy
    Chemutai Ng'ok's An Ultimatum, 2019 © Ben Westoboy

    Les élections suscitent toujours l'espoir d'un changement politique. Les octobre et novembre 2020 n'ont fait aucune exception, sans parler du récent coup d'État militaire et du retour progressif à un régime civil au Mali. La Guinée, la Côte d'Ivoire, la Tanzanie ou les États-Unis ont tous élu un nouveau président ou reconduit le mandat sortant. La Guinée n’a pas connu beaucoup de stabilité politique depuis son indépendance. En Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara s'apprête à décrocher un troisième mandat sans précédent à la présidence depuis l'adoption de la troisième constitution en 2000, "un sacrifice" selon ses propres termes¹. Le mandat présidentiel de John Magufuli a été renouvelé pour un second mandat de cinq ans après des élections tanzaniennes marquées par une augmentation du niveau de sécurité et l'arrestation de dirigeants de l'opposition. Ces transitions politiques impliquent souvent un prologue et des conséquences dans lesquels la population fait entendre sa voix et ses préférences, et dans lesquels les (futurs) dirigeants nommés en assument la responsabilité.

     

  • The 99 Series, Part 7, 2013 © Aida Muluneh
    The 99 Series, Part 7, 2013 © Aida Muluneh

    Les termes «reproductions, impressions ou tirages» peut souvent donner l’impression d’une feuille de papier imprimée bon marché, produite en série, qui n’a pas beaucoup de valeur. Mais saviez-vous que certaines des tirages les plus chères d'Edvard Munch et de Pablo Picasso ont dépassé des valeurs de plusieurs millions de dollars? Ce médium mal compris a une grande valeur sur le marché de l'art, mais lorsque vous commencez à collectionner des photographies ou des tirages d'artiste, il y a des informations essentielles à garder à l'esprit, afin de comprendre la valeur à long terme de l'œuvre d'art. Il y a beaucoup de terminologie et de facteurs spécifiques à connaitre lors de la tentative d'acquisition d’une œuvre telle qu’un "tirage limité'', une extension d'une édition, le nombre d'œuvres dans la série et ce que cela peut signifier pour la vente de ces tirages. Chez Pavillon54, nous représentons d'incroyables photographes venus d’Afrique et de la diaspora et travaillons uniquement avec des tirages en édition limitée. Alors, qu'est-ce que cela signifie pour un collectionneur lorsqu'il acquiert un tirage en édition limitée?

  • Qu'est-ce que l'appropriation culturelle et sa relation avec l'art africain?

    Si vous regardez certaines industries et certains médias sociaux ces dernières années, «l’appropriation culturelle» semble être devenue un sujet brûlant, en particulier dans les domaines de la mode et de la musique. Pour tous les discours d'appropriation culturelle, cependant, il est difficile de déterminer ce qu'est exactement l'appropriation culturelle et comment elle peut tout affecter, du marché de l'art africain à notre vie quotidienne individuelle.

  • Wangechi Muti, Forbidden Fruit Picker (2015)
    Wangechi Muti, Forbidden Fruit Picker (2015)

    Jetez un œil à notre liste des dix artistes africains les plus chers à ce jour, et vous verrez que les femmes occupent une part importante de la coupe - même en prenant la première place! Contrairement au marché de l'art contemporain occidental, les meilleures artistes africaines voient souvent un grand succès et une grande importance dans leur carrière, à égalité avec leurs homologues masculins. Dans cet article, nous décomposons les sept artistes africaines contemporaines qui volent la vedette et celles sur lesquelles vous devriez garder un œil.

  • Collections d'Art d'Entreprises

    Pourquoi devriez-vous considérer développer une collection d'art d'entreprise
    TD Bank – Mies van der Rohe and Jack Bush’s Rose
    TD Bank – Mies van der Rohe and Jack Bush’s Rose

    Saviez-vous que certaines des collections d'art les plus prolifiques et de haute qualité dans le monde appartiennent à des banques? Par exemple, la Deutsche Bank, l'un des principaux sponsors de la foire d'art Frieze, a rassemblé plus de 70 000 œuvres d'art au fil des ans. Mais pourquoi les grandes entreprises et les groupes s'intéressent-elles à la collection d'art? Et les petites et moyennes entreprises peuvent-elles faire de même?

     

  • © Liam Booysen
    © Liam Booysen

    Though the Black Lives Matter movement is by no means a new initiative, the outrage and consequent protests that ensued after the murder of George Floyd earlier this year have resulted in a common expectation for brands, museums, institutions, and other businesses to respond and act. Most likely, all of us have seen some kind of news article or social media post about this issue, but how has the Black Lives Matter movement affected the arts, and more specifically the African art scene?

  • Ablade Glover's Ghanaian Market Intrigue (2010), oil on canvas, 122 x 122cm
    Ablade Glover's Ghanaian Market Intrigue (2010), oil on canvas, 122 x 122cm

    Read any article on African Contemporary Art, and you will find that most all will steer away from defining what exactly African contemporary art is—and with good reason. With fifty-four countries and cultures making up the continent of Africa, it is almost impossible to pin-point what ‘African’ art looks like, let alone bracket the time period for when contemporary African art began.

  • Pourquoi Pavillon 54

    A word from Dana Endundo Ferreira, Founder of Pavillon 54, about building the global technology platform for African creativity
    by Dana Endundo Ferreira
    Dana Endundo Ferreira, CEO & Founder @ Pavillon54
    Dana Endundo Ferreira, CEO & Founder @ Pavillon54

    Un message de Dana Endundo Ferreira, fondatrice et Presidente de Pavillon 54, sur la construction de la plateforme mondiale pour la créativité africaine.

  • Yinka Shonibare CBE, The British Library 2014 (detail) | © Tate
    Yinka Shonibare CBE, The British Library 2014 (detail) | © Tate

    As auction houses establish sales dedicated to African modern and contemporary art, galleries look to diversify their rosters of artists, and the African art market continues to grow, it is important to take note of which artworks and artists are performing well. This is especially true if you are hoping to make an investment in African art. Below, we have compiled the top 10 most expensive African artists to date, highlighting which works landed them the record-breaking position, and why.

  • El Anatsui

    Of Bonds and Bottle Caps
    El Anatsui's Gravity and Grace Monumental Works (2009), Brooklyn Museum | © Eva Blue-Flickr.jpg
    El Anatsui's Gravity and Grace Monumental Works (2009), Brooklyn Museum | © Eva Blue-Flickr.jpg

    En descendant les marches de l’aile «Afrique» du British Museum, vous êtes immédiatement confronté à une sculpture, de grande taille, qui ressemble à une bande de tissu drapé, sauf que la pièce est faite de bouchons de bouteilles et d’emballages jetés. Il s’agit de «Man’s Cloth» d’El Anatsui, une pièce réalisée dans son style distinctif de sculpture murale. C’est ainsi que cet artiste contemporain ghanéen s’est cimenté dans l’histoire de l’art africain aux yeux de l’une des institutions publiques les plus importantes du monde occidental.

  • Veronica Alves dos Santos's Confidence - Ethiopia (2018), print on cotton paper, 30 x 50 cm
    Veronica Alves dos Santos's Confidence - Ethiopia (2018), print on cotton paper, 30 x 50 cm

    Are you a collector, looking to invest in the African art market? Or perhaps you are an artist, wondering where your own work fits within the scope of contemporary African art. Maybe you’re a student, researcher, or even just a fan. No matter who you are, African art spans a whole range of countries, cultures and historical periods, and it can often be challenging to start talking about African modern and contemporary art. With so much information out there, how can you even begin your quest? Here are some simple pointers to get you started.

  • Inspiré par l'Afrique: Henri Matisse

    Série: Inspiré par l'Afrique
    À gauche: Tissu Kuba de la collection Matisse, artiste inconnu. À droite: La nature morte de 'Intérieur rouge' de Matisse sur une table bleue (1942)
    À gauche: Tissu Kuba de la collection Matisse, artiste inconnu. À droite: La nature morte de 'Intérieur rouge' de Matisse sur une table bleue (1942)
    Les influences de l'art africain sur divers artistes et mouvements à travers l'histoire racontent des histoires fascinantes d'échanges culturels, de vol, d'hommage et de colonialisme. Dans cette série d'articles, Inspired by Africa, nous évaluons les façons dont certains des artistes les plus célèbres du monde ont emprunté à l'art africain pour créer certains de leurs chefs-d'œuvre. Pour la troisième installation de cette série, nous passons en revue les œuvres d'Henri Matisse et les pays africains dont il s'est inspiré.
  • Inspiré par l'Afrique: Pablo Picasso

    Série: Inspiré par l'Afrique
    Les Demoiselles d'Avignon de Pablo Picasso (1907), peinture à l'huile sur toile, 243,9 cm × 233,7 cm
    Les Demoiselles d'Avignon de Pablo Picasso (1907), peinture à l'huile sur toile, 243,9 cm × 233,7 cm


    Les influences de l'art africain sur divers artistes et mouvements à travers l'histoire racontent des histoires fascinantes d'échanges culturels, de vol, d'hommage et de colonialisme. Dans cette série d'articles, Inspiré par l'Afrique, nous évaluons les façons dont certains des artistes les plus célèbres du monde ont emprunté à l'art africain pour créer certains de leurs chefs-d'œuvre. Tout d'abord, nous visitons les œuvres de peut-être l'artiste le plus acclamé de l'ère moderne: Pablo Picasso.

  • Inspiré par l'Afrique: Jean-Michel Basquiat

    Série: Inspiré par l'Afrique
    Untitled (1982) d'ean-Michel Basquiat, travail à l'huile, à l'acrylique et à la bombe aérosol
    Untitled (1982) d'ean-Michel Basquiat, travail à l'huile, à l'acrylique et à la bombe aérosol

    Les influences de l'art africain sur divers artistes et mouvements à travers l'histoire racontent des histoires fascinantes d'échanges culturels, de vol, d'hommage et de colonialisme. Dans cette série d'articles, Inspired by Africa, nous évaluons les façons dont certains des artistes les plus célèbres du monde ont emprunté à l'art africain pour créer certains de leurs chefs-d'œuvre. Pour cette seconde exploration, nous examinons comment l'artiste new-yorkais adoré Jean Michel-Basquiat a cherché ses racines pour lutter contre le racisme et créer sa vision artistique unique.

  • What does Blockchain mean for the African art market?

    It is undeniable: online art sales continue to grow. According to the ‘Hiscox online art trade report 2018’, the amount of art bought online has shown consistent growth over the past five years, although admittedly the rate of growth has decreased. This consistent increase in the online art market demonstrates that digital means of buying and selling art are becoming more prolific, thereby opening new modes of buying and selling to different demographics and countries, such as the growing wealthy class in Africa. However, the lull in the rate of growth reveals some reservations about the uncertain future of the online art market. This can largely be attributed to a recent surge of debate surrounding new modes of technology being introduced into the art industry, and the disagreement about what could result. Amongst these new technologies, blockchain appears to be the most divisive by far.

  • Acheter une oeuvre d'art: ce que vous devez savoir

    5 questions à vous poser avant d'acquérir une oeuvre
    Acheter une oeuvre d'art: ce que vous devez savoir

    De plus en plus d’options s’offrent à nous pour acquérir des oeuvres d’art. Essor des nouvelles galeries en ligne, riches investisseurs qui misent de plus en plus sur l’art… le marché est en plein essor, surtout sur internet. Parmi ceux qui utilisent les plateformes numériques, on trouve des milléniaux aisés, dont beaucoup sont des acheteurs inexpérimentés. Si vous faites partie de ceux qui souhaitent réaliser un premier investissement dans l’art, il est important de vous poser quelques questions avant de réaliser cet achat important. En voici quelques-unes des plus importantes.

  • © Getty Images
    © Getty Images

    C'est indéniable: les ventes d'art en ligne continuent de croître. Selon le ‘Hiscox online art trade report 2018’, la quantité d'œuvres d'art achetées en ligne a connu une croissance constante au cours des cinq dernières années. En plus de cela, 79% des jeunes acheteurs d'art (moins de 35 ans) ont déclaré utiliser les médias sociaux, en particulier Instagram, pour découvrir de nouveaux artistes, et 32% des acheteurs ont déclaré que les médias sociaux ont eu un impact significatif sur leur décision de acheter de l'art. Cette augmentation constante des méthodes en ligne de repérage du marché de l'art démontre que l'achat d'art numérique est de plus en plus prolifique. Les start-ups Artech ont ouvert la voie pour rendre les moyens d'achat et de vente d'art en ligne plus faciles et plus pratiques que jamais, mais nous voyons également des institutions artistiques traditionnelles incorporer des méthodes d'achat d'art en ligne. Que l'on préfère opter pour de jeunes start-up innovantes ou des maisons de ventes massives avec des décennies d'héritage, il est donc irréfutable que le commerce électronique de l'art est une facette cruciale de l'avenir du marché de l'art. Voici trois avantages de l'achat d'art en ligne qui ont stimulé cette révolution.

     

  • Le stand de Didier Claes , foire AKAA de Paris, Novembre 2019
    Le stand de Didier Claes , foire AKAA de Paris, Novembre 2019

    On a beaucoup entendu parler ces dernières années d’un « boom de l’art africain », mais qu’implique ce boom? Quelles en sont les causes? Quel est l’avenir du marché de l’art africain? Il n’est pas toujours évident de le comprendre.

  • Yinka Shonibare, CBE (RA)

    A Foot in Two Continents
    Yinka Shonibare's Fake Death Picture (The Suicide - Manet) (2011), digital chromogenic print
    Yinka Shonibare's Fake Death Picture (The Suicide - Manet) (2011), digital chromogenic print

    The story of British-Nigerian artist Yinka Shonibare is one that spans two continents, countries and cultures. He was born in London, but moved to Nigeria when he was three years old, where he spent his childhood. The straddling of these two nations, and ultimately two cultural identities, thus has a profound influence on his work, which often engages with themes of identity, globalisation and post-colonisation.

  • Lubaina Himid's Navigation Charts Spike Island (2017) | © Photo: Stuart Whipps
    Lubaina Himid's Navigation Charts Spike Island (2017) | © Photo: Stuart Whipps

    Lubaina Himid CBE (b.1954) is both an artist and a curator. She has made her mark in the art world by furthering the Black Arts Movement, of which she was one of the primary members in the United Kingdom in the 1980s. She particularly centres her work around black female artists, both in terms of subject matter for her own art, and assisting the careers of fellow women artists.

  • Delta’, El Anatsui, 2014 at Frieze Art Fair London 2019
    Delta’, El Anatsui, 2014 at Frieze Art Fair London 2019

    Sans doute pas beaucoup plus que ce qui est relayé par la presse. Mais pour ceux d’entre nous qui ont la chance de pouvoir y vivre ou y travailler, nous savons sa beauté, sa créativité et son ingéniosité. Ce sont là les qualités que Pavillon 54 vise à promouvoir.